Nov. 13, 2015

06 Nov - Cimetière de Chauchilla

Vendredi je n’ai pas cours et saute donc sur l’occasion d’accompagner Soledad dans son tour du jour. Départ de l’école à 9am, direction la ville de Palpa situé à 45mins de bus de Nazca ou nous devons récupérer un groupe de touristes. Une fois tout le monde installés dans le bus, nous prenons la direction de Nazca. En route nous nous arrêtons dans une petite auberge qui produit des jus de fruits frais et nous aurons droit à une petite dégustation très rafraîchissante. Un peut plus tard, nous nous arrêtons cette fois-ci au mirador qui surplombe les lignes de Nazca. Je l’avais déjà fait auparavant mais décide tout de même de le refaire afin de bénéficier des explications de Soledad. Au sommet, un reporter et son caméraman en pleine émission en « live », nous aurons donc droit à quelques secondes de direct sur le chanel 4 Péruvien…

Une fois redescendue nous prenons la direction de Santa Teresa, un minuscule village d’environs 5 ou 6 maisons, situé au centre d’une superbe vallée. C’est chez un habitant de ce village que nous déjeunerons. Le repas est très bon, et c’est vraiment une superbe expérience de partager ne serait-ce que pour quelques minutes la vie des habitants. La maison est très rustique, majoritairement des murs en bois recouverts de terre servant d’isolant…Nous aurons également droit à un poème et a une chanson de l’une des enfants.

Après le déjeuné nous prenons finalement la direction du village de Chauchilla d’où nous débuterons notre marche vers le fameux cimetière. En route, Soledad nous explique de nombreuses choses sur les plantes et sur l’utilisation de celles-ci par les anciennes civilisations. Elle nous explique par exemple que les grandes civilisations utilisées les poux des cactus (cochenille) comme teinture pour les vêtements et autres. Nous découvrons également qu’il existait à l’époque des Incas 10 couleurs de cotons naturelle… Il en reste aujourd’hui 5 (Le blanc, marron, vert, violet et mauve). Après quelques minutes de marche nous arrivons finalement dans une vallée désertique et très éventée, le cimetière de Chauchilla s’étend devant nous.

C’est Soledad qui nous fera la visite jonglant entre histoires des anciennes civilisations et anecdotes de sa propre vie, nous immergeant ainsi dans ses récits, rendant la visite vivante et passionnante ! Au total nous visiterons 12 tombeaux datant d’entre 1000 avant JC à 1500 après JC, les autres tombeaux ayant étaient pillés par les « huaqueros » (pilleurs de tombes). Chaque tombe contient des momies incroyablement conservées ainsi que des poteries et des offrandes aux morts afin que ceux-ci puissent continuer leurs voyages dans l’autre vie. Une des tombes que nous visitons possédait une entrée permettant au gens de continuellement faire des offrandes au mort, symbole d’une personne particulièrement importante pour le peuple. Nous verrons également des momies de « chamans » ou guérisseurs, reconnaissable grâce à leurs bandeaux. Nous verrons finalement des momies entourées par leurs longues chevelures ressemblant désormais à de grosses cordes. Les cheveux étaient à l’époque considérés comme étant le lien spirituel entre la personne et l’environnement qui l’entoure, leurs permettant ainsi de ressentir certaines choses. Pour cette raison, ils ne coupaient pas leurs cheveux qui étaient notamment lavé dans de l’urine. Celle-ci possède apparemment des vertus bienfaisantes pour les cheveux…  

Le cimetière de Chauchilla est un endroit très morbide mais valant largement le détour. Les momies sont extrêmement bien conservées et la visite permet de comprendre une multitude de choses passionnantes sur la culture et les croyances des anciens peuples.