Mar. 31, 2016

Huancavelica

Après plusieurs jours de route et plusieurs milliers de kilomètres d'avalés, j'arrive finalement à Huancavelica en compagnie de Erik qui m'a donné place dans son petit 2x4 des années 80.

Erik c'est un mécanicien très sympathique ayant passé toute sa vie à Huancavelica, durant le trajet Il m'expliquera donc tout ce qu'il y à a savoir sur sa ville et les environs, et moi je fais donc le pleins d'information. Pendant qu’il me raconte l´histoire de sa ville, il jette par la fenêtre des tonnes de pains… histoire de nourrir au passage les chiens sauvages qui attendent désormais sur le bord de la route son arrivée.

Huancavelica c'est une très petite ville bourrée de charme qui doit son existence à l'ancienne mine de mercure située à 4 km à vol d'oiseaux. La ville en elle-même est charmante donc, avec de vieux bâtiments coloniaux et ses rues pavée, le tout située dans un canyon et donc entourée de montagnes! L'endroit est superbe, reposant, dépaysant, mais il y fait froid... nous sommes situées à près de 4000 mètres.

Au petit matin je visiterai donc la mine de "Santa Barbara" ayant servi du XVIe Siècle jusque dans les années 1980. C'est une sorte de minuscule ville fantôme perchée à flanc de montagne, entourée de paysages spectaculaires offrant une superbe vue sur la vallée. Je passerai la matinée à vagabonder dans les ruines, visitant - absolument seul - le village, les installations et autres. L'atmosphère qui y règne est très particulière, ont à vraiment l'impression que la mine à était déserté du jour au lendemain. Je prendrai un petit casse-croûte devant la très belle église du XVIIe - elle aussi abandonnée - contemplant le paysage et profitant d'être seul à plusieurs kilomètres à la ronde. Sur place et en chemin, je passe plusieurs troupeaux de lamas et alpagas. Je suis en pleins Pérou authentique, vraiment loin des sentiers touristiques, et franchement… c’est juste magique !

Je passerai ensuite l'après-midi à vadrouiller dans les rues de la ville. Je profiterai aussi pour planifier mes quelques semaines restantes au Pérou… malheureusement la fin approche, et il me reste tellement de choses à voir.

Le soir je rejoins Erik chez lui, et fait la connaissance de ces parents, frères et sœurs. Je passerai la soirée en leurs compagnies. Une famille absolument charmante me bombardant de questions sur d'où je viens, les repas typiques, ce que je connais du monde, du Pérou, ce que je pense du Pérou etc... On passe donc toute la soirée à papoter, et je passerai la nuit chez eux.

Le lendemain matin, Erik me dépose à la sortit de la ville afin que je puisse recommencer mon stop. Dernière grande étape en vue: La descente jusque la frontière.