Mar. 31, 2016

La grande descente

Je quitte finalement Huancavelica et continu ma descente vers le sud.
Je rejoins d'abord Ayacucho – l´incroyable ville aux 33 églises - en passant par l'une des plus belle route qui m'ai était donné de faire. Une route tout d'abord peu passante, sillonnant au fond de vallées et longeant de stupéfiants lacs d'un bleu électrique, tout simplement magnifiques!
À Ayacucho je dors dans un chantier et visite le centre historique le soir puis le matin. Une belle ville, différente et pleine de vie.

Je prends ensuite la direction d’Abancay. Encore une fois une route à couper le souffle, toujours hors des sentiers touristiques. Je continue à avancer, jonglant entre voiture, camion, 4x4 et un mototaxi transportant du bois qui m'offrira une place sur les rondins... un bout de route vraiment marrant, que du bonheur!

J'arrive enfin à Abancay - ou j'ai pour intention de visiter le fabuleux site de Choquequirao (aussi appelé le petit Machu Picchu) - tard le soir. Ici je dors dans un tree-house hallucinant d'imagination et d’astuces. Malheureusement les photos ne rendent pas du tout… dommage car sa valait vraiment le coup de voir.
Le lendemain, je prends la direction du centre-ville afin de faire mes provisions en vue des plusieurs jours de marche pour rejoindre Choquequirao, mais, pris d'une paresse soudaine et prenant conscience que rejoindre le site veut peut-être dire que je n'aurai pas le temps de visiter le lac Titicaca et Arequipa, je décide finalement de renoncer à cette entreprise et ne perd pas de temps... Direction Cuzco!

A Cuzco je rejoins Karin et ses amis dans un backpacker. Content de retrouver Karin et content de retrouver la magie de Cuzco, ne serait-ce que pour quelques heures.

Le lendemain je continue ma route en direction de Puno. Je passe d'abord l'ancien portail limitant l'accès à Cuzco (photo de droite), puis je m'arrête dans le magnifique petit village d’Andahuaylillas aux rues entièrement pavées où je visite son incroyable chapelle « San Pedro Apostol » datant du XVIIe... Plus connue sous le nom de "Chapelle Sixtine des Amériques" du à ses peintures et décorations. Un spectacle bluffant : à l’intérieure c´est un véritable feu d’artifice de couleurs, on ne sait plus où donner de la tête. Malheureusement photos interdites…

J'arrive finalement à Juliaca - proche de Puno - le soir. Juliaca c'est une ville horrible, centre commercial de la région... un petit Lima. C'est la première fois depuis mon arrivé au Pérou que je me sentirai vraiment en insécurité, de nombreuses personnes dans les rues aux petites heures du matin, autours de feu improvisé pour les réchauffer. Je rentre donc dans le premier hôtel que je vois afin d'y passer la nuit… je rejoindrai Puno et le lac Titicaca le lendemain.