Apr. 1, 2016

Le Lac Titikaka - Les îles Uros

Je rejoins enfin Puno dans la journée de samedi et fais la connaissance de mon host: Juan-Manuel, un colombien super sympa habitant Puno depuis environs 1 ans. Puno c'est une ville de taille moyenne, pas forcement très belle, construite en arc de ciel le long d'une baie du lac Titicaca. Les environs eux sont donc bien entendu superbes.

Je passe les premières soirées et journées en sa compagnie, visitant plusieurs bars, touristique et locaux. Nous faisons aussi un tour de la ville et de sa grande "feria" (marché) ou comme, partout au Pérou, on y vend absolument de tout pour des prix dérisoire! Nous irons manger une spécialité du coin absolument délicieux... Un gros morceau de viande de je ne sais quoi, préparer je ne sais comment qui ce mange avec les doigts, un régale!!

Puno c'est aussi la ville aux prix les plus bas du Pérou... Ont trouve des menus (entrée, plat principale et boisson) pour 3 soles, ce qui équivaut à... Vous êtes bien assis? 30 rupee. Si si vraiment!

Je me rends ensuite sur le lac Titicaca, lac navigable le plus haut du monde à prés de 4000 mètres d’altitude, tellement grand (8400 km2) et profond (jusque 275m) qu'a certains endroit ont crois vraiment naviguer sur une mer! Histoires extraordinaires et légendes ancestrales hantent ce lac. La mythologie Inca y situe l’origine de la civilisation. Viracocha – le dieu créateur – y aurait fait émerger la lune, le soleil et les étoiles… ainsi que Manco Capac (descendant du dieu soleil) sorti des eaux du lac avec sa sœur Mama Oello. Les deux êtres se seraient alors diriger vers le nord pour fonder Cuzco, la capital de leur empire.
Une autre légende raconte qu’une grande parti du trésor de l’empire Inca y serait engloutit. Captivés par cette théorie de nombreux explorateurs auraient effectués des fouilles aux cours des dernières années. Rien de très prometteur mis à part quelques ruines, qui laisseraient penser à une citée submerger du nom de Wanaku…

Bref c'est partit, je suis à bord d'un bateau et me rend tout d'abord sur les îles flottantes de "Uros". Touristique, mais de loin une des choses les plus atypique qu'il m’a était donné de voir durant ma vie! C’est au total plus de 2500 personnes qui vivent réparties sur une 60ene d’îles.
Ces îles flottantes sont entièrement construites à base de roseaux provenant du lac. Il faut environs 1 an pour construire 1 île d'une épaisseur d'environ 4 mètres pour un diamètre d'environs 50, qui une fois terminée à une durée de vie d'environ 30 à 40 ans. Sur chaque île vie environs 7 familles. Ici vous trouver bateaux en roseaux, maison en roseaux, meubles en roseaux, îles en roseaux et ils mangent également les roseaux! Ils ont des écoles, des "hôpitaux" et tout le nécessaire pour vivre... C'est tout simplement ahurissant! Comme dis plus haut, les îles flottent, ce qui signifie qu’en cas de bagarre avec ses voisins... Ont lève l'ancre et on déplace son île un peu plus loin. Aussi simple que sa! Il faut aussi penser à bien ancrer son île pour ne pas finir sur les cotes Bolivienne en cas de vent…

Pour la cuisine, c'est tout une installation assez compliqué sur des pierres humides... Faut faire super gaffe sinon... C'est toute l'île qui part en fumé en quelques minutes!

Bref, c'est un spectacle absolument bluffant et unique au monde qui vaut sans l'ombre d'un doute le détour.