Jul. 18, 2016

Puerto Varas

Apres la visite de Valdivia, je prends finalement la direction de Puerto Varas, une très petite et magnifique ville située sur les rives du Lac Llanquihue. La ville a une grosse influence germanique avec les maisons et églises de style Allemand, tout en bois et toit pointues. Clubs Allemand, écoles allemandes et restaurant aux noms allemands… Le tout du a la forte immigration Germanique qui a eu lieu il y a quelques décennies afin de coloniser le « sud sauvage du chili ». Bref, c’est assez marrant, ont se croirai dans un petit village d’Allemagne, sauf qu’on est au sud du Chili. On se plaindra pas car… qui dis Allemands… dis bonnes bières !

La ville est construite sur les flancs du Lac, avec vue sur les 2 volcans situés sur la rive opposée :
-L’Osorno et sa parfaite forme conique dont la dernière éruption date de 185 ans et qui est considéré comme un des plus beaux volcans du monde après le Mont Fuji… faut dire qu’il est imposant et tout simplement magnifique.
-Le Calbuco et sa gueule déchirée, dont la dernière éruption qui a projeté un nuage de cendres à plus de 17km de hauteur date de l’année dernière.

En d’autres mots, Puerto Varas est située dans un milieu enchanteur et magique. Je m’arrête ici dans une auberge de Jeunesse (Margouya2) tenue par Pierre un Français installé ici depuis 9 ans. L’auberge est située dans une des plus vieille maisons de la ville, marquée patrimoine national. Vielle maison tout en bois donc, avec de vieux planchés qui craques et les vieilles portes qui grinces… le tout chauffé au feu de cheminée… un vrai bonheur !

Je passe les premiers jours à vagabonder dans les environs, découvrant la ville, ces innombrables vieilles maisons en bois et ses points de vue à couper le souffle sur le lac, l’Osorno et le Calbuco. Une incroyable sensation de liberté et de vulnérabilité m’envahi en voyant ce paysage…

Pierre nous emmènera ensuite nous promener dans la sublime vallée de Cochamo : Une belle forêt rendue mythique par la pluie fine, le léger brouillard et les sentiers boueux … on a l’impression qu’on va voir des Elfes surgir a tout moment.

Pendant mes quelques jours passés ici, je crée de superbes liens d’amitiés avec Pierre et Anaïs, Arthur et Melaine, Etienne, et Pierre (le proprio). Quelques beaux moments de partages et quelques belles amitiés.