Jul. 28, 2016

Les îles Chiloe

Depuis Puerto Varas, je prends finalement la route des Îles Chiloe, légèrement plus au sud. Les Îles Chiloe sont de grandes Îles (Bien plus grandes que Maurice) et encore très typique. D’ailleurs ici les habitants se disent de Chiloe, et non du Chili…

Pour ce rendre sur l’île principale, il me faudra plus de 1h de trajet en voiture, complété par 40 min de ferry. C’est la ville de Ancud – la plus au Nord - que je visiterai en premier. Très typique justement, avec une architecture plutôt charmante, la ville est située sur la cote, et ici et la, il y a de petit port ou les traditionnels bateaux de pêches -en général colorés - sont amarrés.
Je passerais plusieurs heures a sillonner et me perdre dans les rues de la villes, a visiter les différents quartiers et forteresses.

En fin d’après-midi je prends finalement la direction de Castro, la plus grande ville de Chiloe. Située sur la cote « intérieur » de l’île (celle ne donnant pas sur le pacifique), la mer toujours très calme a donnée lieu a une architecture particulière. Sur toutes la cotes, les « palafitos » de toutes les couleurs sont alignés collé-serré. Les Palafitos en question étant des maisons de pécheurs sur pilotis. Belle et charmante architecture donnant beaucoup de couleurs, de vie et de joie.

C’est ici que je passerais la nuit, dans un hôtel piteux. Le lendemain, je passe la matinée a vagabonder dans les environs en attendant que Debora – une brésilienne rencontrée a Puerto Varas - me rejoigne. Une fois ensemble, nous prenons la direction de Dalcahue, un petit village de pécheurs a quelques dizaines de minutes au nord de Castro. Ici, ont a l’impression que le temps c’est arrêté il y a des années. Il fait gris, il pleut, et pourtant le village reste tout simplement superbe. Très petit, et très typique. Nous passerons l’après-midi a flâner entre les étales du marcher artisanal , avant de nous rendre prés du port, dans une sorte de cafeteria ou nous mangerons une spécialité du coins… une ÉNORME assiette de saucisses, bœufs, moules, pommes de terres, poulet etc. que nous partageons et ne pourrons même pas terminer… alors qu’a cote de nous des gamins ce tape chacun une assiette !

Après un bon café, nous reprenons la direction de Puerto Varas faisant la route de nuit, en ferry et bus. Il faut dire que la traverse en ferry en fait – a mon goût – tout le charme. 40 min pendant lesquels il est possible de sortir de sa voiture et de se rendre sur le pont supérieure, a prendre une bouffer d’aire frais venant du large tout en profitant de la vue ; un vrai plaisir.